Une exposition itinérante sur le régime communiste

Le projet Totalita se déplace dans cinq villes pour montrer aux plus jeunes la vie quotidienne avant la révolution de Velours.

Installé à České Budějovice jusqu’à samedi, le projet Totalita veut rappeler aux habitants à quoi ressemblait la vie sous le régime communiste, 30 ans après la révolution de Velours. Le projet, présenté dans une salle de projection spécialement installée sous un dôme gonflable pour l’occasion, vise avant tout les plus jeunes, qui n’ont pas vécu le communisme.

Un documentaire d’une vingtaine de minutes décrit la période allant de la prise du pouvoir par les communistes en février 1948 jusqu’à une manifestation du 17 novembre 1989. « L’objectif du projet est de rapprocher la jeune génération d’aujourd’hui des événements de ces années qui ne sont pas si loin dans le passé », explique Lukáš Nádvorník, à l’initiative de Totalita. « De nombreuses recherches sociologiques montrent qu’une partie importante de la jeune génération n’a aucune connaissance historique du régime communiste, de son caractère totalitaire et des événements clés de l’année 1989. »

D’autres éléments interactifs sont proposés au public, allant d’un défilé militaire à Letná au procès de Milada Horáková , en passant par les manifestations étudiantes de la révolution. Autant d’éléments qui prennent tout leur sens 30 ans après la chute du régime communiste. Des panneaux près de la salle de projection expliquent à quoi ressemblait la vie quotidienne à l’époque. Après České Budějovice, Totalita sera présenté à Brno, Plzeň, Znojmo et Prague.